Gratin de saison au Potimarron

Le potimarron est une cucurbitacée proche du potiron, à la saveur rappelant la purée de chataigne. C’est un légume très riche en vitamines, oligo-éléments, acides aminés essentiels, minéraux et carotène. Il est donc un invité de choix dans nos assiettes à l’automne, et s’accomode de multiples façons : de la soupe au dessert, en passant par la purée et évidemment le gratin, dont nous raffolons!

Ingrédients pour 2 à 4 personnes: 1 potimarron de taille moyenne, 5 échalotes, 100 g de champignons (cèpes, bolets, pleurotes, champignons de Paris), 100 g de pancetta, 100 g de gruyère, 4 CAS de crème fraiche épaisse, parmesan, herbes de provence, 1/2 bouillon cube de boeuf, poivre, huile d’olive.

Couper le potimarron en 4 – l’éplucher avec un rasoir à légumes si la peau est trop épaisse, abimée ou le potimarron un peu vieux – découper en gros dés et faire cuire à la vapeur 10 minutes.

Faire revenir dans un peu d’huile d’olive les échalotes émincées, la pancetta découpée en petits morceaux et les champignons. Ajouter 1/4 de litre de bouillon de boeuf, un peu d’herbes de provence, poivrer et faire réduire la sauce.

Beurrer le plat à gratin et faire préchauffer le four à 210°C (programme gratin).

Ajouter et mélanger dans la sauce la crème fraiche, le potimarron et la moitié du gruyère râpé.


Placer l’appareil dans le plat à gratin, saupoudrer du reste de gruyère râpé et de parmesan (à volonté) et finir par un petit filet d’huile d’olive. Faire gratiner 25 minutes.

Vous aimerez aussi:

3 commentaires pour Gratin de saison au Potimarron

  • Francis

    J’ai testé ce gratin avec une doubeurre (butternut) et c’est très bon aussi. :)
    (Je remarque que les gourmands ne lésinent pas sur le fromage. ^ ^)

  • Andrea R

    J’ai testé avec du potiron (type halloween), sans gruyère (seulement du parmesan) et sans cube de bouillon et s’était très bon et raffiné.

  • Eve

    Je ne suis pas a priori très friande de potimarron, pourtant je trouve ce gratin excellent. Échalotes, lardons et parmesan contrebalancent très agréablement la saveur un peu douceâtre de la courge : un délicieux équilibre !

Laisser un commentaire