Tarte à l'oignon

Recette inspirée du petit livre original de Mark Crick « La soupe de Kafka, Une histoire complète de la littérature mondiale en 16 recettes ».
Comment redécouvrir une recette classique par l’intermédiaire du « père de la poésie anglaise » Geoffrey Chaucer : étonnant!

Ingrédients pour un moule à tarte de 24 cm :
* pâte brisée : 125g de farine aux 6 céréales – 2,5 CAS d’eau – 62g de beurre 1/2 sel
* garniture : 6 oignons – 1 poignée de thym frais – 2 oeufs – 20cl de crème fraîche épaisse – 1 CAS d’huile d’olive + 1 noisette de beurre 1/2 sel – 1 càc de sucre de canne complet – 1/2 càc de muscade râpée, idem de gingembre moulu – sel, poivre du moulin, 1 pincée de curcuma

Préchauffer le four à 200°C.

Préparer la pâte à la casserole : faire fondre à feu doux le beurre dans la casserole avec l’eau. Hors du feu, rajouter la farine et travailler jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte homogène. Foncer le moule sans attendre. Parsemer de la moitié du thym.

Dans une poêle, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive. Rajouter les oignons émincés avec le sucre et le sel. Faire dorer les oignons à feu doux. Saupoudrer de muscade et de gingembre, rajouter le reste de thym, réserver.

Dans un grand bol, battre les oeufs avec la crème fraîche, saler, poivrer, ajouter le curcuma.

Garnir la tarte avec les oignons et verser la crème aux oeufs.
Enfourner la tarte et laisser cuire pendant 25 minutes.

A déguster avec une bonne salade de mâche, bon appétit!

Vous aimerez aussi:

5 commentaires pour Tarte à l’oignon

  • Céline

    Je deviens « addict » de votre site et vos recettes ! Merci, cette très belle tarte aux oignons sera au menu ce soir.

  • superbe couleur avec le curcuma. Une tarte qui fait partie de mes préférées !

  • Mmm j’en pleure déjà…. de bonheur !

  • Eve

    Bonne recette avec une touche de couleur et d’originalité, je mettrai encore plus d’épices la prochaine fois. Toutefois j’ai complètement raté la pâte, très friable (n’ayant pas de farine aux 6 céréales, j’avais fait un mélange de farine semi-blanche, farine de sarrasin et farine d’épeautre, bref j’ai pris ce que j’avais sous la main), que je n’ai non seulement pas pu étaler au rouleau mais que je n’ai pas réussi non plus à aplatir suffisamment à la main pour recouvrir toute la surface du moule, il n’y en avait vraiment pas assez. J’ai donc pris une pâte toute faite du commerce que j’avais heureusement au frigo et j’ai ensuite utilisé ma pâte maison (à laquelle j’ai rajouté un peu d’eau pour la rendre plus compacte et souple) dans un petit moule pour faire un dessert (une petite tarte amandine aux framboises plus ou moins improvisée avec ce que j’avais) ; elle était bonne mais je ne suis pas convaincue par la technique.

  • Ah ben zut pour la pâte alors… Je pense que c’est peut-être la farine de sarrasin qui a modifié la texture de la pâte (quand j’en ajoute c’est vraiment en petite proportion). Pour la quantité, c’est vraiment pile juste pour mon petit moule, pour un moule plus grand je double en général les quantités. Quand je fais une pâte brisée au beurre c’est toujours cette méthode que j’utilise car je trouve la pâte très facile à étaler avec le beurre fondu contrairement à la pâte brisée classique qui a vite tendance à durcir si on la pétrit trop… En tous cas, merci de partager ton expérience ;-)

Laisser un commentaire